9 pistes pour développer son patrimoine

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Constituer un patrimoine, le développer en vue de le léguer ou non, cela ne s'improvise pas. La réussite d'un tel projet repose sur une organisation méthodique et une persévérance tout au long de sa vie.

Commencer tôt !

Il n'y a pas que les plus riches qui peuvent se constituer un patrimoine. Les plus modestes, même s'ils mettront plus de temps, peuvent tout à fait y parvenir. Il s'agit simplement de s'en préoccuper souvent et de prendre le temps de faire des choix judicieux.

Commencez donc tôt à mettre un peu d'argent de côté chaque mois. Vous supporterez mieux vos efforts d'épargne s'ils sont étalés dans le temps.

Lire l'article Ooreka

Epargnez doucement mais sûrement

Pas de miracle : pour se constituer un patrimoine, il faut épargner régulièrement, et pour cela, disposer d'un minimum de moyens financiers. Logiquement, plus vos revenus progresseront plus la part consacrée à votre épargne aussi, mais même les petits budgets peuvent trouver des fonds à mettre de côté.

Commencez par calculer le montant que vous pouvez mettre de côté et adaptez-vous : la stratégie d'épargne n'est pas linéaire tout au long d'une vie, il vous faudra anticiper certains événements (naissance, mariage…).

Lire l'article Ooreka

Repérez et éliminez les dépenses superflues

Constituer un patrimoine sera plus facile si vous éliminez les dépenses superflues. Cela nécessite juste une bonne séance de calcul mental. Enfin, en diminuant vos dépenses, votre capacité d'épargne mensuelle augmente automatiquement.

Remboursez vos dettes pour équilibrer les comptes

« Qui rembourse ses dettes, s'enrichit. »

Un crédit reste une opération qui pèse sur votre budget puisqu'il a un coût : les intérêts. Ce n'est donc qu'une fois votre crédit immobilier remboursé que vous pourrez profiter pleinement des revenus de votre bien.

Dans un objectif de constitution de patrimoine, diminuer vos dettes aura ainsi le même effet qu'augmenter vos actifs.

Pour ce qui est du crédit à la consommation, mieux vaut éviter d'en souscrire un et économiser chaque mois jusqu'à réunir le capital nécessaire à l'achat.

Choisissez bien vos supports placements

Quel que soit votre niveau de ressources, il existe de nombreux supports de placements : livrets, plans d'épargne, assurances vie.

En cas d'évolution de vos revenus, vous devrez adapter votre effort d'épargne en conséquence.

Apprenez à saisir les opportunités

Saisir une bonne opportunité quand elle se présente vous permet indéniablement de gagner du temps dans votre stratégie patrimoniale.

C'est le cas à la réception d'un héritage ou d'une donation : à vous alors de prendre les bonnes décisions quant au sort des biens reçus.

Guettez les évolutions fiscales

Les évolutions fiscales étant assez fréquentes, vous devez nécessairement rester en alerte :

  • En effet, ce que la loi vous autorise à faire à un moment donné ne va pas nécessairement perdurer.
  • D'ailleurs, on a pu constater qu'en période de crise, l'état pour faire des économies, n'hésite pas à supprimer certains dispositifs fiscaux.

Faites appel à un expert

Les conseillers en gestion de patrimoine sont les spécialistes de la stratégie patrimoniale : leur mission consiste à réaliser un bilan patrimonial personnalisé afin de préconiser des solutions adaptées à la constitution ou la valorisation d'un patrimoine.

Disposez des produits référence

Dans un premier temps, il est opportun de souscrire un livret A dans lequel votre argent est non imposé et disponible à tout moment. Il reste le placement épargne favori des français mais une fois son plafond atteint (22 950 €), il vous faudra souscrire un autre produit.

C'est ici qu'entre en jeu l'intérêt d'ouvrir un contrat d'assurance-vie : placement qui vous permet certes d'épargner mais aussi de dynamiser votre patrimoine.

Ooreka vous en dit plus

Téléchargez gratuitement nos guides pratiques en lien avec ce thème :