Conseiller fiscal

À jour en Août 2017

Écrit par les experts Ooreka

Votre patrimoine est constitué de l'ensemble de vos biens. Il peut s'agir d'un patrimoine immobilier, d'un patrimoine professionnel et/ou d'un patrimoine financier. Le patrimoine étant soumis à l'impôt, un conseiller fiscal peut s'avérer nécessaire.

Ce conseiller peut être un conseiller en gestion de patrimoine, un notaire, un avocat fiscaliste en fonction des objectifs que vous vous fixez.

Conseiller fiscal : qu'est-ce que la fiscalité du patrimoine ?

Dans la fiscalité du patrimoine, le conseiller fiscal fera la distinction entre deux catégories d'impôts :

  • l'impôt sur le patrimoine à proprement parler ;
  • les impôts sur les revenus de l'épargne et du patrimoine que l'on retrouve dans l'impôt annuel sur le revenu.

De manière générale, l'imposition du patrimoine est faite lors de la transmission du patrimoine (donation, succession, ventes) et de façon périodique quand on est le propriétaire de ce patrimoine.

Conseiller fiscal : quel est sont rôle ?

Lors de votre déclaration de revenus, le conseiller fiscal vous aidera à déclarer plusieurs éléments, à savoir :

Afin de rencontrer le conseiller qui vous orientera le mieux dans votre gestion patrimoniale, il faut bien appréhender quel sera le but de votre optimisation fiscale.

Lorsqu'on évoque le conseiller fiscal en France, on fait plutôt référence à l'avocat fiscaliste. En effet, son rôle est de donner des conseils, que ce soit à des entreprises ou à des particuliers.

Quelles sont les missions du conseiller fiscal et patrimonial ?

La mission du conseiller en gestion de patrimoine peut se décliner en plusieurs buts, le conseil fiscal d'une part, mais aussi permettre de :

  • réaliser un projet immobilier ;
  • percevoir des revenus réguliers ;
  • constituer un capital pour un projet à venir ;
  • assurer l'avenir du conjoint du client ou de ses proches ;
  • financer les études des enfants de son client ;
  • préparer la transmission du patrimoine.

La première chose réalisée par le conseiller en gestion de patrimoine est l'analyse de la situation patrimoniale de son client à travers un bilan patrimonial. Cet outil permet d'aider le client du conseiller à définir ses objectifs et ses besoins.

Le gestionnaire de patrimoine va donc émettre des recommandations pour son client sur plusieurs aspects de son patrimoine, notamment en lui proposant :

  • des placements financiers : assurance-vie, prévoyance, retraite ;
  • des valeurs mobilières : actions, titres ;
  • des valeurs immobilières : gestion locative, achat ou vente de logements (maisons ou appartements), de fonds de commerce ;
  • autres : achat d'œuvres d'art.

Son but principal est de maximiser les revenus patrimoniaux tout en gardant le niveau de risque bas.

Le conseiller en patrimoine devra également :

  • informer son client sur les placements et opportunités susceptibles de l'intéresser ;
  • proposer à son client un cadre fiscal et juridique correspondant à son profil et à ses besoins ;
  • être capable d'ajuster son conseil si la situation du client change.

À savoir : le conseiller fiscal gagne en moyenne entre 5 000 € et 6 000 € brut par mois. Il se rémunère sous forme d'honoraires, parfois également avec un pourcentage sur le gain fiscal obtenu ou le placement proposé.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
PC
pascal cocrelle

conseil en gestion de patrimoine | socrate finances

Expert

philippe delaÎtre

optimisateur de droits de succession | masuccession.fr

Expert

robert gaillard

expert immobilier, mediateur - président | cabinet gaillard expertises

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !