Investisseur institutionnel

À jour en Décembre 2018

Getty Images / DragonImages

Les investisseurs institutionnels qu'on nomme aussi les « zinzins » ou « grands investisseurs » sont des investisseurs souvent considérés comme des actionnaires à long terme. Ils peuvent placer plusieurs milliards d'euros. La plupart des zinzins recherche la stabilité dans leur placement.

Investisseur institutionnel : définition

Les investisseurs institutionnels peuvent être les banques, les compagnies d'assurance, les fonds de pension, les fonds communs de placement (SICAV), les sociétés d'assurance et les caisses de retraite, ce sont des organismes collecteurs.

En effet ils ne détiennent pas  « réellement » l'argent, ils agissent au nom de leurs clients par le biais des contrats que ceux-ci ont souscrit.

Il faut savoir qu'en règle générale, ces actionnaires détiennent des participations de moins de 10 % dans des entreprises cotées. Leur rôle est de définir la valeur boursière des entreprises.

Les différents types d'investisseurs institutionnels

Les fonds de pension

Les fonds de pension ont pour vocation le financement des retraites spécifique à la retraite par capitalisation. Les salariés épargnent sur ces fonds pour leur retraite. Ils ont donc un fort essor dans les pays dont le système de retraite ce fait par capitalisation comme les États-Unis ou le Royaume-Uni. On a beaucoup entendu parlé de ces fonds lors de la crise des « subprimes », certains épargnant ayant tout perdu à ce moment-là.

Les compagnies d'assurance

Ce secteur prend une place de plus en plus importante. En France, on compte 2 300 milliards d'euros gérés par les compagnies d'assurance. En effet l'assurance vie est un produit refuge et les fonds de pension sont quasi absents, n'ayant pas de retraite par capitalisation comme on peut le trouver aux États-Unis.

Il existe deux types d'assurance vie en France, celle en fonds euros et celle en unité de compte.

Les assureurs placent la majorité de leurs actifs sur le marché des obligations.

Les organismes de placement collectif (fonds de placement, OPCVM)

Ce sont des fonds d'investissement possédant des actions, obligations gérées par des sociétés de gestion.

Il y a deux types d'OPC : les SICAV (société d'investissement à capital variable) et les FCP (fonds commun de placement).

Leur croissance a été la plus intense au cours des dix dernières années, dans l'ensemble des pays industrialisés.

Investisseurs institutionnels : les caractéristiques

Un investisseur institutionnel est une organisation non-bancaire.

L'investisseur institutionnel investit les fonds collectés auprès de ses clients, que ce soit des particuliers, des assurés, des fonds de pension dans des valeurs mobilières comme des actions, des obligations, en immobilier et en matières premières.

Ils exercent un rôle économique très important sur les marchés financiers.

L'argent qu'ils placent sert à alimenter le capital-risque, donc à stimuler la création d'entreprise.

Les investisseurs publics aident au financement de projets très divers.

On peut citer en France, l'exemple de la Caisse des dépôts, c'est le plus gros investisseur public français, qui permet d'aider financièrement les petites et moyennes entreprises.

Leur rôle est également d'apporter un soutien financier qui permettra d'attirer d'autres investisseurs.

Les différentes sortes d'investissements et les investisseurs institutionnels

Les investisseurs institutionnels sont, pour la plupart, des investisseurs de long terme.

Ils investissent dans les infrastructures, le financement du système de retraite et la transition énergétique.

Selon les États, cela varie : ainsi aux États-Unis et au Royaume-Uni, les fonds détiennent essentiellement leurs actifs sous forme d'actions alors qu'en Allemagne et en Italie, les obligations sont davantage privilégiées.

Bon à savoir : les placements d'investissement socialement responsable (ISR) ressortent comme de nouvelles tendances en vogue auprès des investisseurs institutionnels.

Il faut savoir que les épargnants français apprécient l'assurance vie. C'est le produit financier préféré des Français puisqu'il pèse près de 50 % de leur épargne non immobilière.



Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !