ANACOFI-CIF

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en septembre 2021

Sommaire

Il existe l'ANACOFI (Association nationale des conseils financiers) qui est composée de plusieurs structures ANACOFI-CIF , ANACOFI IOBSP (Intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement), ANACOFI-Immo  et ANACOFI-Assurance.

ANACOFI-CIF : définition

L’ANACOFI est une instance française de représentation, on appelle cela en Europe les « Independent Financial Advisors » (IFA).

En son membre les conseils en gestion de patrimoine, les conseils en haut de bilan et, les courtiers en assurance-vie, les conseillers en investissement financier.

L'ANACOFI-CIF permet à ceux qui en ont besoin d'obtenir le statut de CIF.

L’ANACOFI-CIF contrôle la principale association de conseils en investissements financiers.

L'ANACOFI représente environ 4 000 entreprises et le chiffre d’affaires des membres génère environ 2 milliards d’euros.

Rôle de l'ANACOFI-CIF

L'ANACOFI CIF est la principale association française d'agrément, encadrement et représentation des Conseils en Investissement Financier.

C'est une association professionnelle qui regroupe plus de 47 % des CIF de France.

L'ANACOFI-CIF a l'agrément de l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Son rôle est de délivrer les agréments qui permettent aux entreprises d'exercer.

L'ANACOFI-CIF dispose d'un centre de formation et veille au respect des règles imposées à ses membres.

L'ANACOFI-CIF dispose d'une équipe de contrôleurs qui sont en charge de vérifier l'application des règles qui s'imposent aux CIF.

L'ANACOFI CIF est une association qui agit au bénéfice des professionnels et des clients.

ANACOFI-CIF : mission

Sa mission principale est de veiller au respect par ses membres de la charte de bonne conduite ainsi que les lois et règlements en vigueur ainsi que les dispositions du Règlement Général de l'AMF.

Il s’assure que les personnes physiques employées pour exercer l’activité de conseil en investissements financiers se conforment aux lois, règlements et obligations professionnelles.

Le non-respect de tout ou partie des articles du Code est susceptible d'entraîner la radiation de l'ANACOFI-CIF.

Le code de bonne conduite est ainsi exposé :

  • le CIF devra défendre au mieux les intérêts de ses clients ;
  • il s'oblige à suivre régulièrement des formations afin de se tenir informé de l'évolution des lois et du métier ;
  • il devra également se tenir à une obligation de moyen et résultat ;
  • il s'engage à travailler en indépendance en effet pas simplement avec un seul partenaire ;
  • il devra indiquer à ses clients son mode de rémunération ;
  • il s'engage à respecter le secret professionnel et défendre au mieux les intérêts de son client ;
  • il doit s'informer régulièrement de l'évolution des lois en vigueur et informer les organismes compétents de ce qu'il pourrait trouvé suspect notamment en matière de blanchiment d'argent ou du financement du terrorisme ;
  • il doit témoigner de son honnêteté et de son intégrité professionnelle auprès de l'ANACOFI-CIF.

L'ANACOFI-CIF rattachée à l'ANACOFI est un association qui permet un gage de qualité à ses membres ou aux clients qui font appels à ceux-ci.

Aussi dans la rubrique :

Qui contacter ?

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider