Stratégie patrimoniale

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

Définir une stratégie patrimoniale consiste à déterminer, seul ou à l'aide d'un spécialiste, la meilleure manière de gérer ses bien pour en tirer parti au mieux. Une stratégie patrimoniale réussie permet de bien anticiper la retraite.

Il est important, le plus possible au cours de la  vie active, de mettre en place une stratégie patrimoniale personnalisée afin de pouvoir définir précisément vos objectifs à court, moyen et long terme. Le point dans cet article.

Stratégie patrimoniale : définir ses objectifs

L'un des enjeux principaux d’une stratégie  patrimoniale est de se fixer des objectifs précis et réalistes.

Il convient, avant toute chose, de réaliser un audit patrimonial ou un bilan patrimonial. Ce dernier permet d'indiquer les forces et les faiblesses de votre situation.

L’audit, quant à lui, consiste à apprendre à vous connaître et à  vous comprendre, à appréhender votre situation personnelle et familiale, vos enjeux et vos objectifs.

Si vous souhaitez le faire seul, il vous faut vous poser les questions suivantes : Qu’est-ce que je veux être ? Qu’est-ce que je veux obtenir ? Où est-ce que je veux aller ? Qu’est-ce que j’aimerais obtenir d’ici les dix prochaines années ?

Pour que votre stratégie patrimoniale soit efficace, vous devez vous fixer des objectifs à 1, 3, 5 et 10 ans.

Si vous travaillez avec un professionnel, une synthèse est effectuée afin de mettre en avant les objectifs patrimoniaux que vous souhaitez obtenir, à court, moyen et long terme. Les objectifs peuvent être divers et nombreux :

  • préparation de la retraite ;
  • transmission du patrimoine ;
  • création d’un patrimoine, financier ou immobilier ;
  • optimisation fiscale portant sur l'impôt sur le revenu ou sur l'impôt sur la fortune immobilière qui remplace l'ISF depuis le 1er janvier 2018 (loi n° 2017-1837 du 30 décembre 2017 de finances pour 2018).

 

Stratégie patrimoniale : choix de la stratégie

Il s'agit de trouver  les solutions à mettre en place. Le but est qu'il y ait une adéquation entre les objectifs que vous vous fixez et la manière de les atteindre.

Vous pouvez, par exemple, modifier des investissements déjà réalisés afin de les adapter à votre profil d’investisseur, ou effectuer des donations.

En matière d'investissement justement, vous pouvez décider de placer votre argent dans de l’immobilier ancien, dans des SCPI ou dans du neuf (défiscalisant) en nue-propriété. Vous pouvez aussi céder temporairement l'usufruit de l'un de vos bien immobiliers.

Lire l'article Ooreka

La stratégie peut aussi consister en l'acquisition de nouveaux produits de placements et d’épargne, ou en la renégociation de vos crédits actuels.

Enfin, l'investissement en FCPI ou en FIP ainsi que l'investissement en Girardin industriel, peuvent être de bons moyens d'optimiser votre patrimoine.

Public concerné par la stratégie patrimoniale

La gestion de patrimoine n’est pas réservée uniquement à ceux qui ont du patrimoine. Dans les années qui vont suivre, les retraites seront de plus en plus faibles. Ainsi, plus on s'y prend tôt plus l'avenir peut être envisagé de manière sereine.

À partir du moment où vous gagnez votre vie, il faut envisager une stratégie patrimoniale. L'idéal est de commencer le plus tôt possible.

L'idéal est d'essayer de vivre avec 90 % de vos revenus et placer le reste.

Trouver un conseiller pour établir sa stratégie patrimoniale

Les conseillers salariés des banques ne sont pas indépendants. En effet, ils ont des objectifs commerciaux très importants, ce qui peut les amener à vendre des produits financiers peu adaptés.

Il vaut mieux, dès lors, s'adresser à un conseiller en gestion patrimoniale, qui peut vous conseiller efficacement et sur une longue durée.

Pour s'assurer de la fiabilité des conseillers que vous choisissez, vous pouvez vérifier qu’ils sont inscrits à l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) et à l’ORIAS, et qu’ils sont bien CIF (Conseiller en Investissement Financiers).