Investir dans une vache

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

Vous avez de l'argent que vous souhaitez investir ? Problème : les placements que votre banque vous propose ne vous ne satisfont pas. Pourquoi ne pas tenter l'expérience de diversifier votre patrimoine et investir dans une vache laitière ?

Investir dans une vache : qu'est-ce que c'est ?

L'investissement dans une vache laitière séduit de plus en plus d'investisseurs. En effet, c'est le moyen de diversifier votre patrimoine, dans un placement assez éclectique.

Cet investissement est un investissement responsable, celui-ci permet de soutenir l'élevage agricole et vous permet un rendement entre 4 % et 5 %, nettement supérieur au livret A et LDDS (ex LDD), de 0,75 % aujourd'hui.

Comment investir dans une vache ?

Il faut faire appel à une société spécialisée (AFIC) qui va faire l'intermédiaire entre l'investisseur et les éleveurs.

L'investisseur investit dans des vaches et celles-ci sont louées à des éleveurs.

L'éleveur s'occupe de les entretenir et les nourrir, payer les assurances, fournir les soins, et amortir le capital.

En contrepartie, il récupère le lait ; l'ensemble de la descendance mâle, et la moitié de la descendance femelle pour renouveler l'âge du troupeau.

L'investisseur peut récupérer les gains et vendre les vaches qui lui reviennent une fois adultes ou les réinvestir pour faire grossir le troupeau.

Une vache coûte en moyenne 1 500 euros et l'investisseur doit en acheter une au minimum.

Les droits d’enregistrement s'élèvent à 125 euros. Il n'y a pas d'autres frais supplémentaires.

Investir dans une vache : quels sont les avantages ?

Les avantages pour ce type d'investissement sont nombreux :

  • c'est un investissement responsable, qui permet de subventionner l'agriculture française, vous savez également parfaitement sur quoi vous investissez ;
  • les résultats sont mutualisés grâce à une gestion commune ;
  • les vaches laitières sont des produits alimentaires de base. L’investissement se situe dans un secteur qui ne connaît pas la crise avec l’augmentation constante de la population mondiale qui s'élève à environ 2,5 % par an ;
  • l’éleveur est assuré sur tout décès dans le troupeau ;
  • l'investissement possède une forte rentabilité de 4 à 5 % par an.
Lire l'article Ooreka

Quels inconvénients à investir dans une vache ?

Les inconvénients majeurs pour cet investissement :

  • il s'agit d'un investissement peu liquide. En effet, c'est un investissement sur du long terme ;
  • il dépend des conditions climatiques et subit des risques agricoles ;
  • ces dernières années, la production laitière française est en baisse et peut subir des crises.

Il est évident que même si investir dans une vache peut s'adresser à tout le monde, il faut avoir néanmoins de l'appétence dans ce domaine. Cet investissement sert avant toute chose à permettre de diversifier son patrimoine et de jouer un rôle « citoyen », permettant ainsi un soutien de l'agriculture française.

Lire l'article Ooreka