Gestion privée

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

Si vous disposez d'au moins 300 000 € à placer, ou si vous payez l'impôt sur la fortune immobilière (IFI), les portes de la gestion privée peuvent s'ouvrir à vous.

Réservée à une clientèle d'élite, la gestion privée permet de proposer à ses clients des investissements diversifiés, regroupant tous les aspects de la gestion de patrimoine. Le point maintenant.

Qu'est-ce que la gestion privée ?

La gestion privée regroupe la gestion de l'investissement en lui-même ; l'assurance ; la finance ; les placements ; la fiscalité ; la retraite ; les successions et, enfin, les aspects légaux de la gestion de patrimoine.

La gestion privée correspond aux objectifs fixés par des clients patrimoniaux en fonction de leur situation professionnelle et familiale, ainsi que des projets envisagés.

 

Gestion de patrimoine et gestion privée : quelle différence ?

Il n'y a pas de réelle différence entre la gestion de patrimoine et la gestion privée :

  • La gestion de patrimoine s'adresse à une clientèle privilégiée et s'intéresse à l'ensemble du patrimoine de l'individu.
  • La gestion privée, elle, remplit les mêmes fonctions, mais s'adresse à des clients à très fort revenus, avec un patrimoine personnel considérable.

Gestion privée : pour qui ?

La gestion privée s’adresse aux fortunes importantes, dont la structure est complexe.

Aujourd'hui, les clients concernés ne sont plus seulement des familles fortunées ayant accumulé des biens au fur et à mesure des années. En effet, les banques cherchent davantage des clients issus de l'entrepreneuriat.

Ce sont souvent des dirigeants d'entreprise, la moyenne d'âge se situant entre 45 et 65 ans.

Gestion privée : qui exerce ce métier ?

De nombreux métiers composent la gestion privée. On la retrouve au niveau des banques, des assureurs, des sociétés de gestion, des cabinets de gestion de patrimoine indépendants, des notaires, des avocats et des experts comptables.

En revanche, pour pouvoir bénéficier de ce type de service, il faut être nouveau gagnant au loto, ou à la tête d'une entreprise très fructueuse. La gestion de patrimoine est un service plus accessible et plus démocratisé.

Le service de gestion privée n'en reste pas moins en plein essor. Les mutuelles devraient d'ailleurs ouvrir un pôle gestion privée d'ici 2017.