Hedge funds

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

Pour comprendre ce qu'est un hedge fund, il faut savoir ce qu'est un fonds de placement, qui est aussi communément appelé « fonds d'investissement ». Il s'agit d'organismes qui détiennent des actifs financiers (valeur mobilière). Le point maintenant.

Qu'est-ce qu'un hedge fund ?

Les hedge funds, commodément appelés « fonds alternatifs », sont des fonds de placements pratiquant une gestion alternative. Ils sont soumis à moins de régulations que les fonds d’investissements, les fonds de pension ou les fonds d’assurances. Il possède une liberté d'action dans le choix de leurs objectifs de placement.

En d'autres termes, ce sont des fonds alternatifs qui investissent à leur tour sur d'autres fonds alternatifs. En effet, ils investissent dans tous types d'actifs : œuvre d'art, matières premières,  monnaies, etc.

Hedge funds : fonctionnement

Outils utilisés par les gestionnaires

Le hedge fund est géré par un gestionnaire, qui détient en général une part importante du fonds. Car ces fonds attirent les meilleurs gestionnaires grâce à la liberté et la forte rémunération qu'ils peuvent obtenir, l'objectif étant d'obtenir un rendement absolu quelle que soit la tendance du marché.

Ils spéculent sur l'évolution des marchés par 3 principaux outils :

  • Vente à découvert (ou short selling) : elle consiste à vendre un actif que vous ne détenez pas, dans le but de le racheter plus tard à un prix inférieur afin de le rendre au propriétaire ayant prêté le titre. Elle a un coût, car il faut rémunérer le prêteur et les contraintes de liquidité sont importantes.
  • L'arbitrage : ce sont des produits financiers dont le prix dérive du prix d’un actif appelé "actif sous-jacent". Il s’agit d’exploiter les écarts de prix injustifiés.
  • L'effet levier : l’intérêt est d’amplifier une exposition à un titre. Il se mesure en ratio, qui est le rapport entre les actifs sous contrôle et la somme investie. Il permet une liquidité supplémentaire et de démultiplier les gains.

Qui peut investir dans les hedge funds ?

Ils ne sont pas destinés au grand public. En général, le ticket d'entrée se situe à 500 000 dollars. Les clients de ces hedge funds sont :

  • des personnes fortunées ;
  • des banques ;
  • des Institutions financières ;
  • des fonds de pension.

Avantages et inconvénients des hedge funds

Avantages

L'avantage principal du hedge fund est sa forte rentabilité. En effet, les clients peuvent se voir proposer jusqu’à 25 % de rendement par an.

Autres avantages :

  • Les gérants des fonds investissent leur fortune personnelle. Il est donc associé avec les investisseurs.
  • C'est un bon outil de diversification.

Inconvénients

Ils sont peu liquides. Dans un fonds traditionnel les clients peuvent récupérer leur argent tous les jours. Ce n'est pas le cas pour un hedge fund : on ne peut le faire en général que dans une période précise. Souvent, ils imposent des durées minimales d'investissement de 2 à 3 ans.

La majorité des hedge funds sont indépendants, très peu réglementés, donc risqués et souvent opaques.

Pour en savoir plus :